Café bonheur, café douceur, café de qualité


Il est loin le temps du vieux moulin à café de nos grands-mères qui fonctionnait à l'huile de coude ! Exit aussi le cliché du café que l'on dose au pif et qui se fait tout seul en appuyant sur un bouton.

De nos jours, nous avons tous des cafetières différentes, des envies variées, des besoins diverses mais cette volonté commune d'avoir un bon café. L'artisan torréfacteur se montre alors votre meilleur allié !

Je vous vois déjà grimacer. Oui, oui ne le niez pas, vous vous dites "ok c'est bien mais c'est cher ! ". Que nenni ! En 2019, nous artisans, petits commerçants, savons aisément allier qualité et prix. Puis entre nous, vous préférez payer un café à la provenance douteuse ou inconnue, à la mouture non-adaptée à votre machine, à un prix similaire qu'un café fraîchement torréfié dont la traçabilité est sûr et la qualité incomparable ?

Comment reconnaître un bon café?

Un bon café est un café frais. Il ne doit ni être huileux ni être brillant. Un café bien frais est aussi celui qui a été torréfié depuis peu de temps, et dont la torréfaction n’a pas été trop poussée.

Après l’évaluation de la torréfaction, le dernier critère pour un bon café se fait en étudiant la qualité de la poudre obtenue à partir des grains.

Attention : Café corsé ne veut pas dire café caféiné et le contraire. Le taux de caféine va être élevé selon si vous prenez de l'arabica ou du robusta. Ce dernier est toujours plus caféiné, plus fort en goût et selon sa provenance plus ou moins amer.

Comment choisir votre café?

Tout est une affaire de goût. Le préférez-vous plutôt charpenté, fruité, acidulé, épicé, suave, chocolaté, épais, amer...? Tous ces arômes sont à l'état naturel bien entendu.

Dans un deuxième temps, nous nous intéresseront à la caféine. Qu'il soit arabica ou robusta, tous les cafés ont des taux de caféine différents. Vous pourrez donc choisir entre un café très caféiné pour le matin par exemple et un café très peu caféiné pour la fin de journée.

La préparation du café :

Si vous souhaitez préparer un café comme les puristes, nous vous conseillons d'utiliser de l'eau minérale afin de ne pas altérer son goût et également assurer un minimum la durée de vie de votre matériel. Cette eau se doit d'être frémissante ( 80/85 degrés) pour permettre aux arômes de mieux se révéler.

Il existe différentes cafetières :

La cafetière filtre : la plus répandue. Il est conseillé de mettre une bonne cuillère à café pour une tasse type expresso. Cela correspond à environ 5 à 7 grammes de café moulu filtre pour environ 7 à 10 cl d'eau. Si vous êtes adepte du mug, mettez plutôt 12 à 15 grammes, soit 2 cuillères, pour 20 à 25 cl d'eau.

Cette méthode offre un café standard de plutôt bonne facture mais permet le moins de marge de manœuvre pour personnalisé votre café selon votre goût.

La cafetière à piston : ici il est conseillé de doser 10 grammes de café pour 20cl d'eau, soit une bonne cuillère à soupe. Là où tout va réellement se jouer, c'est sur la durée de l'infusion. Pour un café corsé, vous l'infuserez pendant 4 à 5 min. si au contraire vous le souhaitez léger, ce sera 3 à 4 minutes, très important durant le temps d'infusion, il est primordial de remuer régulièrement avec une cuillère en bois la marc. Attention, la mouture se doit d'être adaptée et grossière pour ce type de machine, ceci est très important sinon vous aurez à boire et à manger car le café va passer à travers le filtre. Nous avons ici un peu plus de possibilité que précédemment grâce au contrôle de la préparation et au temps d'infusion.

La cafetière italienne : il est primordiale de ne pas la laisser trop longtemps sur le feu auquel cas vous vous retrouverez avec une mauvaise mixture. Le dosage est des plus facile, il suffit de remplir le filtre métallique, sans tasser le café. Encore une fois, il est important d'utiliser une mouture italienne. Pour un café plus léger, vous pouvez réduire la quantité.


10 vues
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Places Google Icône Noir

© 2019 Le Grenier de Marie et Anaïs